Comment nous protégeons vos données et votre vie privée ?

Le respect de la vie privée et la protection des données sont très importants pour nous. L’application Coronalert protège la vie privée de tous les utilisateurs de l’application. CoronAlert est conçu pour protéger la vie privée.

Protégez votre vie privée

Coronalert n’utilise que les informations que vous autorisez expressément.

L’application ne fera JAMAIS :

  • demander votre nom, votre âge ou votre adresse,
  • conserver votre numéro de téléphone,
  • déterminer votre emplacement ou le suivre,
  • vérifier si vous respectez une quelconque quarantaine,
  • identifier vos contacts proches,
  • d’identifier les personnes ayant été testées positives pour le coronavirus.

Vous choisissez

C’est toujours votre choix :

  • vous utilisez l’application, ou vous ne l’utilisez pas,
  • vous partagez toute contagion de manière anonyme, uniquement avec votre consentement explicite.

Vous pouvez le faire à tout moment :

  • utiliser l’application sans communiquer d’informations personnelles,
  • modifier les paramètres de l’application ou désactiver temporairement votre signal Bluetooth,
  • supprimer ou ignorer les avertissements de l’application,
  • choisir après un test positif, ou
  • vous souhaitez laisser un avertissement de manière anonyme
  • l’envoyer.

Toutes les données collectées par l’application seront uniquement stockées localement sur votre propre téléphone. Personne d’autre n’a accès à ces données, sauf si vous choisissez de signaler une infection aux services de santé. Les données que vous partagez alors de manière totalement anonyme contribuent à prévenir la propagation du coronavirus.

Privacy-by-design

Le privé reste privé. Nous sommes tous très attachés à notre vie privée. Coronalert est donc conçu dans le but de protéger au maximum votre vie privée. Techniquement, CoronAlert est basé sur la solution DP-3T et sur le système officiel allemand Corona-Warn-App – qui est considéré comme la meilleure pratique en Europe – et bien sûr, il est entièrement conforme au GDPR.

Les seules données que vous échangez avec les autres utilisateurs de l’application sont le “charabia” anonyme échangé entre les téléphones. Si vous n’êtes pas infecté, ce code ne signifie rien du tout. Si vous semblez être infecté par le coronavirus, vous avez la possibilité de transmettre anonymement le “charabia” via un serveur central. Les autres utilisateurs, avec lesquels vous êtes entré en contact, savent qu’ils ont eu un contact à risque – mais PAS quand, où ou avec qui.

Des spécialistes indépendants ont participé à la conception de l’application dès le début, notamment en ce qui concerne les TIC, la sécurité, la vie privée et la protection juridique. Le logiciel a également fait l’objet d’un audit de sécurité approfondi par une partie externe (NVISO).

Vous souhaitez non seulement vous fier à leur jugement, mais aussi vous plonger vous-même dans les moindres détails ? C’est possible. Une consultation publique a été organisée par l’ESAT (KU Leuven), et le logiciel est disponible en open source (Github).

Quelles sont les données collectées ?

Coronalert enregistre et utilise une combinaison de données anonymes et de données personnelles minimales.

Données personnelles

Les données personnelles utilisées par l’application peuvent être fournies par :

  • vous-même (uniquement après avoir choisi explicitement de les fournir)
  • votre téléphone

Vous n’êtes pas tenu de fournir vous-même des informations personnelles. La seule information personnelle fournie automatiquement par votre téléphone est votre adresse IP. CoronAlert ne stocke pas votre adresse IP. Nous la supprimerons chaque fois que votre téléphone sera déconnecté de nos systèmes.

Numéro de téléphone

Coronalert ne connaît pas votre numéro de téléphone. Toutefois, vous pouvez décider d’informer CoronAlert par la suite lorsque vous contactez le service de recherche des contacts.

Et vous pouvez recevoir le résultat du test directement sur votre téléphone.

La détection des contacts reçoit également les numéros de téléphone des contacts proches, lorsqu’ils parlent aux personnes atteintes du coronavirus. Cela signifie que vous pourriez aussi recevoir un appel de leur part sans connaître votre numéro par le biais de l’application.

En savoir plus sur les données collectées et traitées.

Adresse IP

Votre adresse IP est un ensemble unique de chiffres qui identifie votre téléphone ou votre ordinateur lorsque vous utilisez l’internet. Les adresses IP sont nécessaires pour envoyer et recevoir des informations en ligne. Votre adresse IP est automatiquement partagée chaque fois que vous utilisez une application ou que vous visitez un site web.

Coronalert ne stocke PAS votre adresse IP. Nous le supprimerons de notre serveur dès que la connexion par l’application sera terminée.

En savoir plus sur les données collectées et traitées.

Données anonymes

Les données anonymes que nous recueillons comprennent :

  • des données sur la façon dont vous utilisez l’application,
  • les données que nous utilisons pour le suivi des contacts.

Données sur l’utilisation de l’application

Aucune donnée n’est collectée ou stockée sur la manière dont l’application est utilisée. Toutefois, il permet de suivre de manière centralisée le nombre d’applications téléchargées et mises à jour, le nombre de tests demandés par les utilisateurs de l’application, le nombre d’utilisateurs qui obtiennent leur résultat de test dans l’application et le nombre d’utilisateurs ayant obtenu un résultat positif qui partagent leurs données anonymes avec d’autres utilisateurs. Ces données sont analysées pour voir si l’application fonctionne correctement.

Données pour le suivi des contacts

Pour la recherche des contacts, CoronAlert utilise une technologie développée par Apple et Google, à savoir la notification d’exposition. Grâce à la notification d’exposition, votre téléphone peut générer et partager du “charabia” anonyme. Ce “charabia” anonyme est partagé lorsque vous êtes en contact avec d’autres utilisateurs de l’application.

Vous pouvez en savoir plus sur le système de notification d’exposition sur les sites web de Apple ou de Google.

L’application utilise ces données anonymes pour déterminer :

  • le temps que vous avez passé à proximité d’un autre utilisateur anonyme de l’application,

Ces données restent locales et protégées sur votre téléphone. Personne ne peut y avoir accès. Si votre test de dépistage du coronavirus est positif, il vous sera demandé de partager anonymement ce “charabia” avec les services de santé.

Le “charabia” anonyme que vous avez partagé et reçu sera automatiquement supprimé de votre téléphone après 14 jours. Vous pouvez également supprimer l’application et toutes les données qu’elle stocke sur votre téléphone quand vous le souhaitez.

Nous travaillons en étroite collaboration avec Apple et Google pour garantir que la fonctionnalité de suivi des contacts fonctionne efficacement sur le plus grand nombre de téléphones possible.

Les déclarations de confidentialité de Apple et Google sont disponibles sur les liens suivants:

En savoir plus sur la durée de conservation de vos données.

Tiers qui traitent vos données

Pour que l’application fonctionne techniquement, nous faisons appel aux services de certaines entreprises et organisations gouvernementales. Ces organisations traitent une partie des données de l’application, y compris vos informations anonymes.

Consultez la liste des tiers avec les quels nous travaillons et qui utilisent vos données.

Sécurité et conformité

Coronalert est réalisé sur la base des directives de l’UE, des recommandations de l’UE sur la vie privée, des normes belges et de la législation sur la protection des données.

Il s’agit de l’application :

  • est sans danger,
  • dans le respect de toutes les dispositions légales,
  • répond aux normes les plus élevées en matière de traitement sécurisé et confidentiel.

La détection des contacts via l’application est complètement décentralisée. La comparaison avec le “charabia” anonyme se fait localement, sur votre propre téléphone. Cela signifie que personne ne peut suivre votre localisation, vos déplacements ou vos contacts.

En savoir plus sur la conformité et la sécurité

Suppression de vos données

Vous pouvez choisir de supprimer l’application et vos coordonnées à tout moment.

Pour ce faire :

  1. Allez dans les “Paramètres” de l’application.
  2. Sélectionnez “Leave”.
  3. Appuyez sur “Je veux partir”.

L’application et vos coordonnées seront alors supprimées.

Lorsque le gouvernement fédéral belge décidera que la pandémie de corona est terminée, l’application ne fonctionnera plus. Vous êtes alors encouragé à supprimer l’application et toutes vos données. Il ne sera plus disponible en téléchargement dans les app stores.

Contactez notre délégué à la protection des données (DPD)

Le délégué à la protection des données (DPD) peut être contacté directement via [email protected].

Lisez ici comment contacter l’autorité de protection des données (ADP) si vous souhaitez déposer une plainte.

Déclaration de transparence

Coronalert s’efforce d’assurer une transparence totale – sur les objectifs, le concept, la réalisation technique, la technologie utilisée, etc. Vous trouverez des informations détaillées dans les documents suivants :

En savoir plus sur la manière dont nous assurons la sécurité de vos données

Organisations partenaires

Des organisations en Belgique et à l’étranger coopèrent pour développer l’application CoronAlert. Ils agissent en tant que partenaires :

  • Gestion et réalisation de projets
  • Recherche
  • Technologie

Gestion et réalisation de projets

  • Comité interfédéral de dépistage et de traçage
  • Sciensano
  • SPF Santé publique
  • Agentschap Zorg en Gezondheid
  • AviQ
  • COCOM Bruxelles
  • Deutschsprachige Gemeinschaft

Recherche

  • Recherche décentralisée de proximité préservant la vie privée (DP3T)
  • COSIC (KU Leuven)

Partenaires technologiques

  • Amazon Web Services
  • Apple
  • DevSide
  • Google
  • Ixor
  • Nviso
  • Smals