Foire aux questions sur l’application Coronalert

Généralités

Qu’est-ce que la détection des contacts ?

La détection des contacts s’effectue par téléphone ou visite à domicile via un centre de contact commun des régions et communautés (Bruxelles, Communauté germanophone, Flandre et Wallonie) dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19). En contactant systématiquement les citoyens susceptibles d’avoir été en contact avec une personne contaminée, nous voulons ensemble éviter autant que possible de nouvelles contaminations. La détection des contacts s’effectue par téléphone via un centre de contact commun des régions et communautés (Bruxelles, Communauté germanophone, Flandre et Wallonie).
Le gouvernement fédéral (SPF Santé publique, Sciensano, plateforme eHealth) apporte son soutien sur le plan de l’échange d’informations.

Coronalert constitue un moyen supplémentaire permettant une détection plus rapide et plus complète des contacts, moyennant une contrainte minimale pour le citoyen. La détection téléphonique des contacts porte essentiellement sur les contacts avec des connaissances – amis, famille, collègues. Coronalert permet en outre d’avertir anonymement des contacts aléatoires.

Quelles données l'app Coronalert stocke-t-elle sur mon smartphone ?

Coronalert ne sauvegarde aucune donnée personnelle. L’app ignore qui vous êtes, où vous vous trouvez et avec qui vous êtes en contact. Nous garantissons ainsi la protection de votre vie privée.

Coronalert émet des codes secrets aléatoires qui ne sont pas liés à votre personne ou à votre téléphone. Ce code change plusieurs fois par jour. Coronalert enregistre localement sur votre téléphone à quel moment vous avez envoyé quel code secret. Votre téléphone enregistre également les codes secrets des autres utilisateurs de l’app avec lesquels vous avez été en contact étroit, y compris la durée et la proximité du contact. Ces informations anonymes sont sauvegardées dans le journal des contacts de votre téléphone pendant deux semaines, après quoi elles sont effacées automatiquement.

Qu’est-ce qu'un contact à haut risque ?

La probabilité de contracter le coronavirus par un contact avec une personne contaminée est d’autant plus grande si vous vous trouvez à proximité de celle-ci, pendant une période prolongée. L’évaluation du risque est une estimation. Il se peut donc que vous ne soyez pas contaminé à la suite d’un contact à haut risque ou que vous contractiez quand même le coronavirus à la suite d’un contact non enregistré.

Coronalert utilise la technologie (Bluetooth Low Energy) pour enregistrer la durée de la proximité de votre smartphone avec un autre smartphone. Si vous vous trouviez à une distance inférieure ou égale à 2 mètres pendant environ 15 minutes ou plus, vous avez peut-être eu un contact à haut risque. Vous recevrez alors une alerte anonyme si l’autre personne est testée positive au coronavirus. L’enregistrement via Coronalert ne tient pas compte des éventuels moyens de protection supplémentaires tels que les masques buccaux, les plexiglas, l’hygiène des mains…

Comment signaler une contamination ?

Vous vous soumettez à un test de dépistage du coronavirus ? Lors de votre inscription au test de dépistage du coronavirus, précisez que vous utilisez Coronalert et communiquez le numéro de référence de votre app. Le résultat du test sera alors envoyé à votre téléphone immédiatement après validation.

Le test révèle que vous êtes contaminé par le coronavirus ? Il est probable que vous vous portiez bien. Il se peut même que vous ne présentiez aucun symptôme. Comme vous êtes de toute façon contagieux, Coronalert vous demandera de télécharger anonymement vos codes secrets, que votre app a envoyés pendant la période où vous êtes devenu contagieux. Les autres personnes qui recevront ces codes secrets sur leur téléphone sauront qu’elles ont eu un contact à haut risque avec une personne contaminée. Elles ne sauront toutefois pas où ni avec qui elles ont eu ce contact.

Quelles données sont conservées lorsque je signale une contamination ?

Lorsque vous signalez une contamination, les codes secrets que Coronalert a envoyés depuis votre téléphone pendant la période où vous êtes devenu contagieux sont transmis anonymement à un serveur central. Personne ne peut déduire votre identité ni l’endroit que vous avez fréquenté.

L'utilisation de l'app est-elle obligatoire ?

Non. L’utilisation de Coronalert est volontaire.

Bien sûr, l’efficacité de Coronalert dans la lutte contre le coronavirus sera la plus grande lorsque tout le monde utilisera l’app, surtout dans les endroits fort fréquentés. Vous pouvez donc recommander à d’autres personnes d’installer également Coronalert, mais ce n’est pas une obligation. Il s’agit de respecter la volonté de chacun.

Quels avantages offre Coronalert ?

L’app Coronalert vous permet d’être plus rapidement informé lorsque vous avez été en contact étroit avec une personne testée positive au coronavirus. La rapidité est fondamentale pour pouvoir se protéger et protéger les autres adéquatement, ainsi que pour freiner la propagation du coronavirus.

Coronalert vous permet d’avertir anonymement d’autres personnes d’un contact à haut risque, même si vous ne les connaissez pas personnellement et même si ce contact date de quelques jours. En effet, il se peut que vous étiez déjà contagieux et que ce n’est que par la suite que vous avez présenté des symptômes, subi un test de dépistage du coronavirus et reçu le résultat du test.

Coronalert vous avertit que vous êtes contaminé dès que le résultat du test est disponible. Coronalert vous demande alors d’envoyer anonymement à un serveur central les codes secrets que votre téléphone a émis pendant la période où vous êtes devenu contagieux. Les autres personnes qui reçoivent ces codes secrets sur leur téléphone savent qu’elles ont eu un contact à haut risque avec une personne contaminée. Elles ignorent toutefois où et avec qui elles ont eu ce contact.

Combien de personnes doivent utiliser l'app Coronalert pour qu'elle soit utile ?

Plus nombreux seront les utilisateurs, plus efficace sera l’app. Coronalert ne peut détecter un contact à haut risque avec une personne contaminée que si l’app Coronalert était installée sur le smartphone des deux personnes lors du contact. Et ce à condition que la personne contaminée ait transmis ses codes secrets lorsqu’elle a été informée de sa contamination.

Dans certains pays européens, une grande partie de la population utilise une application similaire à Coronalert. En Irlande, environ 40 % de la population active a déjà installé l’app locale. Dès la première semaine, certains utilisateurs ont reçu une alerte.

En Belgique, l’utilité de Coronalert ne dépendra pas seulement du nombre total d’utilisateurs. L’app sera surtout utile là où les gens se réunissent. Si environ la moitié des personnes présentes utilisent l’app, cela offrira certainement une protection supplémentaire, même s’il ne s’agit que de quelques dizaines de personnes au total.

L'app me signale que j'ai eu un contact à risque important. Que dois-je faire ?

Vous recevez une alerte de contact à haut risque (écran rouge)? Coronalert vous donnera immédiatement des instructions pratiques sur les étapes à suivre.

Dans tous les cas, limitez vos contacts, soyez attentif aux éventuels symptômes et contactez votre médecin de famille dès l’apparition des premiers symptômes. Lors du test de dépistage, précisez que vous utilisez Coronalert afin de recevoir les résultats via l’application.

Si vous ne présentez aucun symptôme, il vous est demandé d’observer 10 jours de quarantaine, à partir de la date précisée par l’alerte (date de la contagiosité). Si vous avez besoin d’une attestation de quarantaine, par exemple pour votre employeur, contactez le centre de contact au 02 214 19 19.

Une alerte de contact ne signifie pas automatiquement que vous êtes contaminé, mais il vaut mieux être très prudent dès maintenant, pour vous comme pour les autres.

L'app me signale que je suis contaminé par le coronavirus. Que dois-je faire ?

Vous êtes contagieux. Isolez-vous immédiatement afin de protéger votre entourage.

Il se peut que vous développiez des symptômes du Covid-19 ou que vous en ayez déjà. Parlez-en à un professionnel de la santé. Votre situation n’est pas non plus à sous-estimer sur le plan psychologique. Parlez-en à une personne de confiance et demandez de l’aide professionnelle si nécessaire.

Le personnel de la détection des contacts vous contactera par téléphone. Vous pouvez également prendre contact vous-même. Communiquez la référence du résultat du test que vous venez de recevoir.

Vous voulez protéger les autres ? Grâce à Coronalert, vous pouvez à présent avertir les autres utilisateurs de l’app avec lesquels vous avez été en contact étroit. L’application vous permet désormais d’envoyer facilement vos codes secrets de manière anonyme. Ce choix vous appartient. Vous pouvez ainsi protéger les autres et lutter contre la propagation du virus

Où puis-je introduire une plainte ?

Pour les plaintes concernant la vie privée et les données, veuillez contacter le responsable de la protection des données de Sciensano:

  • en envoyant un e-mail à dpo@sciensano.be ;
  • par correspondance adressée à : DPD Sciensano, rue Juliette Wytsman 14, 1050 Bruxelles ;
  • ou un rendez-vous téléphonique (enregistré via le secrétariat de Sciensano : +32 2 642 51 11).

Vous pouvez également vous adresser à l’Autorité de protection des données (ADP) de Belgique pour toute plainte concernant la vie privée et les données.

Plus d’informations sur cette autorité (par exemple, son fonctionnement et ses coordonnées) : https://www.autoriteprotectiondonnees.be/citoyen.

Qui sont les créateurs de Coronalert ?

Coronalert est une initiative des autorités belges. L’application a été créée par ordre de Sciensano, du comité interfédéral Testing & Tracing et des entités responsables de la détection des contacts de Bruxelles, de la Communauté germanophone, de la Flandre et de la Wallonie.

Le développement technique a été réalisé par les entreprises belges DevSide et Ixor, et la sécurité a été auditée par NVISO, sur la base d’un marché public attribué par l’asbl Smals. Des composants importants de l’app reposent sur la Corona-Warn-App de l’État fédéral allemand, sur le standard ouvert européen DP3T (Decentralized Privacy-Preserving Proximity Tracing), ainsi que sur la technologie Exposure Notification d’Apple et de Google

Qui est responsable de la gestion de l'app ?

Vous pouvez installer ou supprimer l’app vous-même. Le serveur central sur lequel vous pouvez télécharger anonymement vos codes secrets est géré par Sciensano, une institution publique fédérale belge.

Pendant combien de temps existera Coronalert ?

L’app Coronalert constitue un outil exceptionnel dans notre lutte collective contre la propagation du coronavirus. Une fois que le gouvernement belge déclarera officiellement la fin de la pandémie, l’app sera désactivée et retirée de tous les app stores. En tant qu’utilisateur, vous serez alors invité à supprimer l’app. Les données stockées localement sur votre téléphone seront alors inutilisables. Par ailleurs, toutes les données enregistrées sont automatiquement supprimées après 14 jours.

L'app Coronalert divulgue-t-elle mes données à des tiers ?

Pour en savoir plus, consultez la Déclaration de Confidentialité de Coronalert (paragraphe 6. en particulier).

L'app Coronalert peut-elle enregistrer l'endroit où je me trouve ? Et celui vers lequel je me rends ?

Non.

Coronalert n’a pas accès aux données de localisation de votre téléphone. L’app ignore où vous êtes, qui vous êtes et qui vous rencontrez. Bien sûr, elle n’enregistre pas non plus vos déplacements.

L'app Coronalert fonctionne-t-elle également à l'étranger ?

Ce sera peut-être le cas dans le futur proche.

L’app Coronalert est basée sur le standard ouvert européen DP3T (Decentralized Privacy-Preserving Proximity Tracing). Dans de nombreux pays, dont l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, la Croatie, les Pays-Bas, l’Autriche et la Suisse, des app similaires sont déjà actives, lesquelles peuvent techniquement collaborer avec Coronalert. Un centre européen d’échange d’informations sur les personnes contaminées est en cours d’élaboration. Ce n’est que lorsque ce centre sera actif que vous pourrez utiliser Coronalert dans certains pays ou détecter un contact avec des utilisateurs étrangers en Belgique.

Des hackers peuvent-ils découvrir mon identité ?

L’app Coronalert ignore votre identité et ne vous demandera jamais des informations sur votre identité.

Si quelqu’un vous demande en ligne des informations sur votre identité au nom de Coronalert, il peut s’agir d’une fraude ou d’une intention malveillante. Soyez donc vigilant et ne répondez pas à ce genre de questions.

L’app a été conçue de telle manière à garantir la sécurité de vos données personnelles et la première barrière consiste justement à ne pas vous demander ces données.

Bien évidemment, le personnel de la détection des contacts peut demander vos données d’identité, votre numéro d’identification à la sécurité sociale (NISS)… si une personne vous signale comme contact à risque. Cette demande d’informations personnelles s’effectue uniquement par téléphone, à partir du numéro 02 214 19 19 ou par SMS à partir du numéro 8811. Vous trouverez ici de plus amples informations sur les questions posées.

L'app Coronalert fonctionnera-t-elle sur mon smartphone ?

Coronalert est disponible pour les smartphones iPhone et Android. Si votre smartphone a moins de cinq ans, l’app fonctionnera correctement. Plus précisément, Coronalert a besoin de la version 6 ou supérieure d’Android, ou de la version 13.5 ou supérieure d’iOS – appareils à partir de l’iPhone 6S.

Les smartphones Huawei récents n’ont actuellement pas accès aux app stores où Coronalert est disponible. Nous sommes en contact avec le fabricant pour trouver une solution. Coronalert fonctionnera correctement sur les appareils Huawei avec Google Play.

Nous savons que certains utilisateurs ont un très vieux smartphone ou n’ont tout simplement pas de smartphone. Nous espérons que Coronalert leur sera également bénéfique, car nous freinons ensemble la propagation du virus.

L'app Coronalert me protège-t-elle contre le coronavirus ?

Le coronavirus est dangereux pour vous comme pour les autres. Vous devez dès lors respecter strictement toutes les mesures destinées à prévenir toute nouvelle propagation.

L’app Coronalert vous avertit lorsque vous avez eu un contact à haut risque avec un utilisateur de l’app contaminé au cours des derniers jours. Vous avez été contaminé ? Grâce à l’app Coronalert, vous pouvez prendre des précautions plus rapidement. Vous pouvez vous soumettre à un test, demander des soins médicaux si nécessaire et protéger immédiatement vos proches.

Bien entendu, une app ne peut pas vous protéger contre le virus. Soyez dès lors prudent dans vos contacts.

J'ai une déficience visuelle. Est-ce que je pourrai utiliser l'application ?

Oui. Lors du développement, nous nous sommes assurés que l’application était accessible aux citoyens malvoyants. L’application respecte les préférences personnelles telles que “Grand texte” et “Contraste élevé”. Nous avons également largement testé Coronalert avec les lecteurs d’écran intégrés sur iOS et Android. Cela permet également aux utilisateurs aveugles d’utiliser l’application. Si vous rencontrez un problème, veuillez nous en informer.

Coronalert signale une "exposition" sur écran vert (risque faible). Qu'est-ce que cela signifie ?

Coronalert vous informe uniquement des contacts avec des personnes qui ont fait un test Covid-19 positif et qui ont choisi d’en informer d’autres personnes.

Est-ce que Coronalert vous montre une “exposition” sur un écran vert (risque faible) ? Alors vous avez effectivement eu contact avec une personne infectée. Cependant, le contact a duré moins de 15 minutes, à une distance de plus de 1,5 m et/ou en dehors de la période infectieuse. Vous n’avez pas besoin de vous faire tester, nous supposons que le contact ne représente qu’un risque limité. Soyez toutefois prudents et appelez votre médecin si vous tombez malade ou si vous présentez des symptômes de Covid-19.

J'ai été testé positif pour le Covid-19. Est-il possible qu'un de mes proches ne reçoive pas d'avertissement ?

Coronalert avertira les autres de façon anonyme, seulement si :

  • Lorsque vous reçevez la prescription pour votre test Covid-19, vous fournissez votre code d’application (17 chiffres), soit par l’intermédiaire du prescripteur (par exemple, un médecin généraliste), soit par le formulaire web, et
  • Vous recevez un résultat de test positif dans votre application Coronalert, et
  • Vous choisissez d’avertir les autres de manière anonyme lorsque vous recevez le résultat, et
  • Vous avez été en contact étroit avec l’autre utilisateur de l’application avant cette alerte unique.

Après avoir reçu le résultat du test et avoir alerté les autres, vous serez invité à vous mettre en isolement. Coronalert ne détectera alors plus de nouveaux contacts.

Coronalert ne fonctionne pas comme un indicateur permanent d’une infection déjà connue. Cela n’est pas souhaitable par respect de la vie privée et du secret médical.

Bien entendu, Coronalert ne peut pas détecter une infection Covid-19 qui n’a pas été détectée par un test de laboratoire et qui n’a pas été volontairement partagée par la personne concernée.

IT & Applications

Quelles sont les exigences minimales pour le système d'exploitation de mon téléphone ?

  Apple/iOS:

Coronalert fonctionne sur iPhone 6s ou supérieur. Votre système d’exploitation doit donc être iOS 13.6.1 ou supérieur.

  Google/Android:

Coronalert fonctionne sur les téléphones équipés d’Android 6 (“Marshmallow”) ou supérieur. Les services Google Play installent automatiquement l’API de notification d’exposition.
Pour toute autre question concernant le système d’exploitation, veuillez contacter Apple ou Google.

Pourquoi l'iOS 13.6.1 est-il une exigence minimale ?

Apple a introduit l’API de notification d’exposition requise avec iOS 13.6.1. . Apple ne prend plus en charge certains iPhones devenus obsolètes. Malheureusement, nous ne pouvons pas influencer cette situation.

Pourquoi certains téléphones Android me demandent d’activer la Géolocalisation ?

Lors de l’activation de la journalisation de l’exposition ou du Bluetooth, vous serez invité à activer votre position. Devez vous faire ça ?
Coronalert ne suit pas votre emplacement et n’a pas l’autorisation de le faire. La raison de ce message est une exigence de Android: les appareils Bluetooth à proximité de votre appareil ne peuvent être détectés que si “utiliser l’emplacement” est activé sur votre téléphone. Cependant, cela ne signifie pas que les applications qui utilisent Bluetooth peuvent suivre automatiquement votre emplacement.

Étant donné que Coronalert doit être capable de détecter les appareils à proximité, vous devez activer le paramètre système général «Utiliser l’emplacement».
Cependant, l’application n’enregistrera jamais votre position et n’utilisera jamais le GPS.

Vous pouvez le vérifier vous-même: Ouvrez “Paramètres” sur votre téléphone (pas les paramètres de l’application). Choisissez «Sécurité et emplacement»> «Emplacement»> «Autorisations au niveau de l’application». Vous voyez une liste d’applications qui peuvent utiliser votre position si vous leur en donnez l’autorisation. Coronalert n’est pas répertorié ici. Vous pouvez autoriser ou refuser à d’autres applications d’utiliser votre emplacement, mais comme Coronalert n’a pas besoin de cette autorisation, elle n’apparaît même pas dans la liste.

La batterie de l'appareil s'épuise-t-elle plus rapidement lorsque l'application fonctionne en arrière-plan ?

L’application Coronalert utilise la toute dernière technologie Bluetooth : grâce à l’API de notification d’exposition d’Apple et de Google, l’application peut utiliser la technologie BLE (Bluetooth Low Energy), très efficace sur le plan énergétique.
Pour les téléphones Android, les appareils Bluetooth situés à proximité de votre appareil ne peuvent être détectés que si la fonction “Utiliser le lieu” est activée sur votre téléphone. Pour plus d’informations, voir Android : Lorsque j’active l’enregistrement de l’exposition ou le Bluetooth, je suis invité à activer ma position. Dois-je faire cela ? Cela signifie que d’autres applications sur votre appareil peuvent également utiliser votre emplacement, ce qui peut être la raison d’une consommation d’énergie plus élevée. Pour éviter cela, vérifiez quelles applications utilisent votre emplacement. Allez dans les paramètres de votre appareil et choisissez “Sécurité et emplacement” > “Emplacement” > “Autorisations au niveau de l’application”. Ici, vous pouvez refuser à d’autres applications la permission d’utiliser votre emplacement si vous pensez qu’elles n’en ont pas besoin. Comme Coronalert n’a pas besoin de cette autorisation, elle n’apparaîtra pas dans la liste.

Dans quelles langues l'application Coronalert est-il disponible ?

L’application est actuellement disponible en anglais, néerlandais, français et allemand. La langue de l’application est dérivée de la langue configurée dans les paramètres linguistiques du smartphone.

Si votre téléphone est réglé sur une autre langue que ces quatre-là, Coronalert s’affiche en anglais.

Dans quels appstores internationaux l'application est-elle disponible ?

L’application Coronalert est disponible dans tous les pays.

L'application sera-t-elle également disponible sur des tablettes, des montres intelligentes et d'autres articles portables ?

Nous ne prévoyons pas de déployer l’application pour les tablettes, les montres intelligentes et autres articles portables. Nous nous concentrons sur les smartphones, par exemple en raison de la disponibilité des API requises. Si nous changeons cette approche, nous le communiquerons bien sûr à grande échelle.

Mon application est en arrière-plan et ne s'allume pas.

Votre application Coronalert se connectera au moins une fois par jour pour télécharger des informations actualisées à partir des serveurs. Sur certains appareils, l’application ne se réveille pas chaque jour. Sur certains appareils, l’application est arrêtée au bout de trois jours et doit être redémarrée. Le problème est bien connu de toutes les autres applications de recherche de contacts en Europe ; malheureusement, il s’agit d’un problème complexe qui dépend de nombreux facteurs, tels que l’optimisation de la batterie et la disponibilité du réseau la nuit (certains utilisateurs passent leur téléphone en mode avion).

La meilleure solution est que l’utilisateur ouvre l’application une fois par jour pour consulter les statistiques. Coronalert a également mis en place un certain nombre de mesures d’atténuation techniques ; nous travaillons en étroite collaboration avec Google et Apple pour minimiser encore le problème.

Mon téléphone est équipé d'Android 6.0 ou supérieur, mais je ne trouve pas Coronalert sur Google Play Store.

Sur très peu de modèles de téléphones anciens, l’application Coronalert rencontre un problème et se crash. Le problème est causé par une erreur dans l’interface de cryptage de ces téléphones. Nous travaillons avec Google et les fabricants pour trouver une solution. Toutefois, pour des raisons de protection de la vie privée, la désactivation du cryptage n’est pas considérée comme une option acceptable. En attendant une solution, Coronalert n’est pas disponible pour ces quelques modèles de téléphones.